Généalogie Daguet-Dépériers-Jolivet-Sérard

BIENVENUE SUR MON SITE

drapeau normand

Ce site est destiné a diffuser ma généalogie auprés de mes cousins à un degré plus ou moins éloigné et ainsi je l'espère favoriser les échanges généalogiques. N'hésitez donc pas a me contacter.

MA GÉNÉALOGIE
CRÉE AVEC OXY-GEN
ARBRE EN LIGNE
CR
É
E AVEC KStableau
ARBRE SEUL
MA PAGE GENEANET
Plus fréquemment mise à jour que ce site.

Remerciement a ma cousine Stéphanie JOLIVET qui a effectué tout le travail sur notre généalogie commune. Généalogie commune, du coté paternel pour Stéphanie et maternel de mon coté.
Le plus gros du travail sur notre branche FILLION (parfois orthographié PHILION)/MARTINIÈRE a été réalisé par notre cousin Yvan LEPLUMEY avec qui nous avons cette branche en commun.

La généalogie de ma famille est principalement située en Basse-Normandie et plus précisement sur le centre Cotentin et le Bessin (Manche et Calvados).

Ma branche paternelle étant entièrement localisée dans un rayon de 40 km autour de Saint-Lô dans un zone comprise entre Coutances et Bayeux d'Ouest en Est et Saint-Mère-Èglise et Guilberville du Nord au Sud. Seule une branche sort de ce cadre et est localisée dans le Nord du Cotentin à Saint-Martin-Le-Gréard situé à 10 km au Sud de Cherbourg. Seule une aïeulle est décédée au Havre en 1881 où elle et son époux avaient une autre maison dans le quartier de Notre-Dame, rue des Galions.

 
Ma branche maternelle (commune avec Stéphanie) bien que a plus des 3/4 située également dans le centre Cotentin et Bessin apporte un peu "d'exotisme" pour les 1/4 restant dans cette généalogie très localisée, avec des ancêtres en provenance principalement des territoires limitrophes des précédants. Il s'agit d'une lignée de sabotiers principalement établis en Mayenne et qui s'alliaient entre familles de sabotiers de génération en génération au point de s'appeller entre eux "mon cousin". Ils se transmettaient leurs métier de parents a enfants et vivaient dans des huttes construite dans les bois où ils trouvaient leurs matière première. Ils bougeaient souvent pour trouver de nouveaux débouchés et allaient de forêt en forêt sur des distances parfois assez éloignées. Leur zone d'action s'étendaient, en tout cas pour nos ancètres, dans une aire comprenant le nord Mayenne / le sud-ouest de l'Orne / le Perche (région a cheval sur le centre Orne et le nord Sarthe) / le nord-est de l'Ille-et-Vilaine; cette branche déborde un peu sur l'est de l'Eure. Beaucoup de descendants de ces familles ont fait souche et essaimées dans toute la Bretagne, ces familles ont très bien été étudiées par le Centre Généalogique du Finistère, et une partie de la Basse-Normandie, dont nous.

Dernière branche, toujours coté maternel, éloignée géographiquement cette fois dans le département du Nord a une petite dizaine de kilomètres de la frontière Belge, cette région s'appelle La Flandre. Il s'agit de la famille BERTELOOT, aussi orthographié BERTHELOOT ou dans la Manche BERTHELOT. Beaucoup de noms et de prénomns à consonnance Flamande et des actes écrits en latin et aussi en Flamand pour les contrats de mariage.

Ma généalogie est maintenant très avancée et j'en suis arrivé à une période très éloignée dans le temps en limite de la disponibilité de l'état-civil et des archives notariales. La recherche est désormais plus ardue et il me reste de nombreuses dates a trouver pour combler les trous. Certains actes sont définitivement hors de portée à cause des destructions de la dernière guerre. En effet le bombardement Allié de la nuit du 6 au 7 juin 1944 qui a réduit Saint-Lô à l'état de « Capitale des ruines » a détruit non seulement la ville mais aussi les Archives Départementales, la mairie, la préfecture, le palais de justice, les Offices notariaux, la DASS et de nombreuses autres institutions avec leurs précieuses archives.


snekkja
« A furore Normannorum, libera nos Domine »
( De la fureur des Normands, délivre-nous Seigneur )(From the fury of the Northmen deliver us, O Lord)
Paroles rajoutées au IXe siècle par l'église aux prières


blason

  
mise a jour le 27 Aout 2005